dimanche 18 septembre 2016

Mon KOUGELHOPF


Cela faisait des années que je voulais tester et faire cette brioche, spécialité alsacienne.  Je dis bien tester.
En effet, comme je partage avec vous aussi mes flops, vous avez  sur la photo à droite le 1er essai. Il n'a pas monté. Un peu au début et puis ... plus rien. Au bout de 2 heures, je l'ai quand même mis au four ... mais cela n'a évidemment rien changé. Nous l'avons goûté, et puis ... basta.

Comme je m'arrête rarement sur un échec, le lendemain matin, je me suis remise aux fourneaux. A gauche le 2ème essai , R E U S S I.


En photo le jolie moule offert par Camille en argile de Soufflenheim. Comme vous pouvez le constater, la pâte a bien levé ;-)).










Normalement le kougelhopf ou kouglof est sucré, avec des raisins secs imbibés de Kirsch ou rhum, et souvent préparé pour d'heureuses occasions : mariages, Noël, naissances ...


Il est plutôt dégusté de nos jours au petit-déjeuner mais vous pouvez remplacer les raisins par d'autres fruits confits,  ou secs, ou encore des pépites de chocolat. Il se fait aussi en version salée avec des lardons et des noix pour l'apéritif.



La recette du KOUGELHOPF que j'ai utilisée

  • 500 g de farine tamisée
  • 100 g de sucre semoule 
  • 2 oeufs de 50 g
  • 1 bonne pincée de sel
  • 180 ml de lait entier demi écrémé pour moi
  • 150 g de beurre doux à température ambiante 
  • 5 g de levure de boulangerie séchée  - pour moi 7 g de levure instantané Bruggemane, peut être un trop, car il est peut être un peu trop dodu, que les spécialistes me donnent leur avis dans les commentaires
  • Amandes pour le décor,
  • 60 g de raisins - remplacés dans la 2ème version par des pépites de chocolat
  • 1 CS de marc, eau de vie, rhum ambré à votre choix et facultatif





Si vous avez un Kitchen Aid  ou équivalent, c'est parfait. Sinon, cela va être un bon exercice pour vos bras.
Mettez le sucre, le sel, les oeufs et la moitié du lait dans la cuve et mélangez avec le fouet.

La 1er recette utilisée me conseillait de mélanger la levure dans un petit bol avec l'autre moitié de lait tiédi. Ce que j'ai fait, mais le lait était trop chaud et a "tué" les ferments de la levure. Lors de mon 2ème essai, j'ai sauté cette étape. 

Ajoutez le reste de lait, et mélangez.

Puis commencez à pétrir en mettant le crochet sur votre Kitchen Aid et ajoutez la farine et la levure. dans cet ordre. Je suis restée sur petite vitesse environ 15 minutes. La pâte doit être lisse, et commence à se détacher de la paroi du bol.

Pendant ce temps là, faites tremper vos raisins dans de l'eau chaude avec l'alcool de votre choix. Passez cette étape si chez vous, vous avez peu d'amateurs de raisins secs .

Ajoutez le beurre mou coupé en petits morceaux et pétrissez de nouveau une quinzaine de minutes. La pâte doit se détacher du bord de la cuve.

Une fois la pâte terminée, couvrez-là avec un torchon et patientez environ 2 heures.

Retravaillez la pâte environ 3 minutes. Ajoutez les raisins égouttés ou comme moi 60 g de chocolat coupé en petits morceaux. Si vous avez des pépites, le chocolat sera de taille plus régulière à la coupe. Au goût, pas de différences.

Beurrez votre moule et disposez les amandes dans les rainures du moule. Versez la pâte dans le moule et laissez lever de nouveau 1h30. Cuire au four à 180°C pendant 35 à 45 min.

Démoulez à froid sur une grille.

Avant de servir saupoudrez de sucre glace, ce que j'ai oublié ;-)).
Ce sera pour la prochaine fois.  Régalez vous ! 

Astuce : bien enveloppé dans de l'aluminium ou  filmé, il se conserve 2/3 jours.
Ensuite vous pouvez le passer au grille pain, ou faire du pain (kougelhopf) perdu .
Comme cela par exemple clic :Brioche ou Pain perdus